Franquin s'expose, m'enfin ?!

Franquin s'expose, m'enfin ?!

La musique a Mozart, la sculpture a Rodin, la peinture a Monet , la bande dessinée a André Franquin.

03.12.2012

La musique a Mozart, la sculpture a Rodin, la peinture a Monet , la bande dessinée a André Franquin.

Dessinateur insatisfait, créateur infatigable, André Franquin a marqué de son trait l'histoire du 9e art en offrant aux lecteurs des personnages emblématiques. Le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris retrace le parcours de ce bruxellois de génie à travers une exposition baptisée « M'enfin ?! » en hommage à Gaston, le plus drôle des gaffeurs.

A l'origine du projet, un dessin

Fred Jannin, commissaire de l'exposition, raconte en préambule comment un « petit » dessin réalisé en 1978 pour le mensuel « A suivre » a donné naissance, 35 ans plus tard, à cette rétrospective. Pendant ce temps à Landerneau est un condensé de l'univers Franquin, on y retrouve les thèmes qui lui sont chers et l'expression de son sens du détail. Pourtant, fidèle à son exigence, Franquin offrira ce petit bout de papier d'un « Tiens, Jannin, prends-le ou je le fous à la poubelle ! »

Grande humilité ou fausse modestie, le talent ne s'explique pas.

Pendant ce temps à Landerneau

&ampcopy MARSU 2012 by Franquin

Un dessin, cinq thèmes

L'exposition est structurée autour de 5 thèmes qui balayent l'univers de Franquin : Autoportraits et recherches, musique, nature contre-nature, idées noires, femmes et enfants. A chaque thème correspond une salle, et une couleur, dans laquelle on retrouve de nombreuses reproductions et des dessins originaux parfois inconnus. Il est amusant de lire les annotations de Franquin à l'intention des imprimeurs, des coloristes et des éditeurs. « Merci de noter la forme en S du personnage », « Merci de ne pas ponctuer la dernière phrase ». Des petits mots griffonnés au crayon papier qui révèlent le perfectionnisme de l'artiste et son obsession du détail.

Exposition M'enfin ?!

© MARSU 2012 by Franquin

Au delà de la poésie et du tranchant de l'humour de Franquin, l'exposition est aussi l'occasion de retrouver des stars du 9e art. Gaston Lagaffe, Spirou et Fantasio sans oublier le Marsupilami sont de la partie. Le récent succès de l'adaptation cinématographique du marsupial et la nouvelle génération d'albums de Gaston Lagaffe font vivre encore aujourd'hui l’œuvre de Franquin. L'exposition nous rappelle que derrière ces personnages, il y a un artiste dont l'univers ne peut se réduire à ces succès d'édition.

 


Exposition M'enfin ?! du 28 novembre 2012 au 17 février 2013.
Centre Wallonie-Bruxelles à Paris
127-129 rue Saint-Martin 75004 Paris

Plus d'infos sur le site www.cwb.fr

Article précédent Article suivant

Ça fait le buzz...

Grandeure et décadence du Bitcoin
Une tribune qui alerte
Affaire Weinstein et autres tracas
Witchsy
Dans les hauteurs de Youtube
des grimaces contre le cancer
Wannacry
de F.E.D.O.R à John Oliver
Chasse aux préjugés
La journée internationale des femmes et des filles de science
Explicite, média social
Tous les Ça fait le Buzz...

Dossiers

Social Media Week Paris 2013
Rio +20
JD² en images
Archives Pendant ce temps

A lire