3 versions pour un booktrailer

3 versions pour un booktrailer

Nous avons réalisé le booktrailer du dernier thriller de Bernard Minier, sortie aux éditions XO. Parcours d’une création qui révèle l’importance de la piste audio.

27.04.2018

Au départ, une demande de l’agence Perfecto

La création de la vidéo commence par la réalisation d’un storyboard par le chef de projet et le graphiste de l’agence Perfecto. Une fois celui-ci validé par le client (ici, les éditions XO), il arrive sur notre bureau.

Dans un premier temps, il s’agit de récupérer les éléments validés. Pour cette vidéo, ces éléments se composent de :
- 1 musique
- 4 vidéos
- 2 polices d’écritures.

Puis les étapes d’animation et de montage commencent, avec pour but de tenir le timing tout en faisant en sorte que les éléments textes soient lisibles (20 secondes de vidéos, c’est court). Au début, bien suivre le storyboard. Et puis l’enrichir d’effet, de transition, de mouvement d’animation, etc.

Dernière étape avant d’avoir une première version, sélectionner dans la musique validée par le client les extraits qui correspondent le mieux aux différentes séquences, et caler le tout avec l’animation pour la soutenir et la rendre percutante.

 

Trop angoissante !

La première version est envoyée au client. L’animation plait, mais l’ambiance sonore la rend trop angoissante. Il s’agit de faire la promotion d’un thriller, certes, mais il ne faut pas trop effrayer les potentiels lecteurs.

Nous remanions alors la proposition. Tout en gardant la même musique, mais en sélectionnant d’autres extraits, la vidéo se transforme.

 


Trop malsaine !

En effet, si la première version était haletante, la seconde est glaçante. Trop, au gout du client.


Dans un premier temps, on valide définitivement les éléments visuels et musicaux, ce qui permet d’en acheter les droits et faire disparaitre les watermarks.

Puis nous retravaillons la piste son pour transformer encore la vidéo. De notre point de vue, ce dernier jet est plus brutal que les précédents, mais il semble d’avantage correspondre au livre et convient à notre client.

 

Et pour finir, la version anglaise.

Une fois la vidéo validée, nous en avons réalisé la déclinaison anglaise.

 

 

L’exemple de ce booktrailer est intéressant car extrêmement révélateur de l’importance de la piste audio d’une vidéo - souvent traitée avec peu de considération. Avec la même musique de quelques minutes, et la même piste images, nous avons obtenu trois résultats bien différents, dont chacun donne une tonalité particulière au livre dont la vidéo fait la promotion.

Article précédent

Ça fait le buzz...

Grandeure et décadence du Bitcoin
Une tribune qui alerte
Affaire Weinstein et autres tracas
Witchsy
Dans les hauteurs de Youtube
des grimaces contre le cancer
Wannacry
de F.E.D.O.R à John Oliver
Chasse aux préjugés
La journée internationale des femmes et des filles de science
Explicite, média social
Tous les Ça fait le Buzz...

Dossiers

Social Media Week Paris 2013
Rio +20
JD² en images
Archives Pendant ce temps

A lire