Killing me Skreli

Killing me Skreli

Il était déjà la personne la plus détestée d'internet, Martin Skreli en a remis une couche ce week-end.

18.02.2016

Le jeune entrepreneur Martin Skreli est connu de la toile depuis septembre 2015 pour avoir fait exploser le prix d'un médicament (de 13$ à 750$) utilisé par des malades du sida , contre la toxoplasmose et contre la malaria. C'est son métier. Turing Pharmaceutiques, sa société, achète des droits de commercialisation sur des médicaments de niche et en augmente les prix du jour au lendemain. Des opérations financières sur le dos de personnes malades, chronique d'un capitaliste ordinaire.

L'histoire se corse quand le web apprend que le même Martin Skreli a acheté, en mars 2015, les droits exclusifs du dernier album du groupe de rap Wu-Tang Clan et que cet album n'a jamais été commercialisé ni diffusé. Il l'a juste gardé pour lui.

Un jeune homme qui gagne des millions de dollars en escroquant des malades et prive le monde du nouvel album d'un des plus grands groupe de Rap US, bizarrement, ça énerve. Sans compter que depuis début 2016, Martin Skreli cherche à acheter les droits d'exploitation du prochain album de Kanye West. Le monsieur cumule un peu.

Heureusement, il existe une justice cosmique et les méfaits de ce cynique businessman ne pouvaient rester impunis. Ainsi, l’arrogant personnage annonce samedi dernier qu'il vient de se faire arnaquer de 15 millions de dollars par un prétendu agent de K.West. Internet jubile... pendant quelques heures, ce n'était qu'une blague. La justice cosmique attendra.

Article précédent Article suivant

Ça fait le buzz...

Thomas Pesquet, l'atronaute connecté
Les mirettes de l'archi
The one where Chandler dies
La Potter Mania continue
Pokemon en réalité augmentée
Internet et #LePrixDeLaVie
Ferroni et le roman de Kafka
Ludwik, cochon d'Inde-stagram
Damn Daniel !
Killing me Skreli
Les chats à la conquête du buzz
Tous les Ça fait le Buzz...

Dossiers

Social Media Week Paris 2013
Rio +20
JD² en images
Archives Pendant ce temps

A lire