The dangerous invasion of golden mussels

The dangerous invasion of golden mussels

The dangerous invasion of golden mussels and other pests : risks to Public health ans the Brazilian Economy (La dangereuse invasion des moules rouges et autres parasites : les risques pour la Santé Publique et l’économie Brésilienne) est un livre illustré pour enfant de Dorninha Aguiar, édité chez Eletrobras, avec le soutien du Gouvernement du Brésil et de la Fondation Maya.

24.06.2012

The dangerous invasion of golden mussels and other pests : risks to Public health ans the Brazilian Economy (La dangereuse invasion des moules rouges et autres parasites : les risques pour la Santé Publique et l’économie Brésilienne) est un livre illustré pour enfant de Dorninha Aguiar, édité chez Eletrobras, avec le soutien du Gouvernement du Brésil et de la Fondation Maya.

Mais attention : ne vous laissez pas avoir par les jolis dessins ! Sous ses dehors de livre de contes, c’est en fait un manuel pédagogique et écologiste, qui parle d’un problème grave et très méconnu : l’invasion de l’écosystème brésilien par la moule rouge.

Le livre commence par nous expliquer comment des espèces animales et végétales voyagent à travers le monde aujourd’hui : par les canaux, comme ceux de Panama ou de Suez, en s’accrochant aux coques des bateaux et des plateformes pétrolières, ou en s’infiltrant dans les ballastes des navires de commerces.

Ainsi, les espèces les plus vigoureuses envahissent le nouvel écosystème dans lequel elles débarquent, et cause des ravages écologiques, économiques et sanitaires.

En tournant autour du problème de la moule rouge, l’auteur prend un exemple très marquant au Brésil. Arrivée d’Afrique dans les ballastes d’un bateaux de commerce, elle a envahi de nombreux fleuves brésiliens. Outre le fait d’avoir tué ou chassé de nombreuses espèces natives, et de ne cesser d’accroitre son emprise sur l’écosystème brésilien, elle empoissonne également l’eau en y libérant un parasite. Le parasite se répand ensuite dans les poissons avoisinant, les sols, les légumes et puis le bétail et enfin l’homme. C’est ainsi des troupeaux entiers qu’il a fallu abattre, des récoltes complètes qu’il a fallu bruler et les ressources de nombreux fleuves qu’il a fallu abandonner.

Chez l’homme, le parasite provoque la schistosomiase, qui a déjà infecté plus de 12 millions de brésiliens, et qui peut être mortelle.

Nous n’avions jamais entendu parlé de la moule rouge, elle est pourtant très effrayante !

A la fin du livre, des conseils d’hygiènes et de sécurités sont données pour endiguer la prolifération de la moule rouge. L’auteur interpelle le lecteur : « Be part of this fight ! This is not only the Governement’s problem : it’s mine, it is yours, it is ours » (« Participe au combat ! Ce n’est pas seulement le problème du gouvernement : c’est le mien, le tien, le notre »). 

A Rio +20, quand il s’agit d’environnement, même les enfants sont invités à se joindre à la cause

The dangerous invasion of golden mussels

Article précédent

Ça fait le buzz...

Grandeure et décadence du Bitcoin
Une tribune qui alerte
Affaire Weinstein et autres tracas
Witchsy
Dans les hauteurs de Youtube
des grimaces contre le cancer
Wannacry
de F.E.D.O.R à John Oliver
Chasse aux préjugés
La journée internationale des femmes et des filles de science
Explicite, média social
Tous les Ça fait le Buzz...

Dossiers

Social Media Week Paris 2013
Rio +20
JD² en images
Archives Pendant ce temps

A lire